Bienvenue !

Bienvenue sur "Kutsushita 08" (ou Chaussette 2008).

Ce blog, ou archive, fait partie d'un réseau de blogs de voyage écrits par votre Seigneurie, Moua, j'ai nommé Vivi, passionnée par l'Asie, l'écriture, et fan du chanteur GACKT. J'ai séparé mes voyages par années, autrement les blogs étaient trop longs et c'était fastidieux de s'y retrouver. Comme son nom l'indique, vous ne trouverez ici que mon troisième voyage au Japon(à Tokyo), en 2008. Pour les autres, voyez les liens.

La page d'accueil et blog en cours, dont les posts sont archivés sur un nouveau blog à chaque nouvelle année, est :
http://ebikutsushita.blogspot.com

Aide à la navigation : les posts sont classés du plus vieux au plus récent sur tous les blogs.

vendredi 19 décembre 2008

Kawaguchi

Si vous voyez un espèce de tas tout mou répandu dans la rue, c'est moi : j'ai fondu.

Je vais donc raconter cette soirée de folie.

A 15h, j'ai retrouvé Emi, on est allées à Kawaguchi. Le train passait par Warabi, ça me faisait tout bizarre de retourner là. En sortant de la gare à Kawaguchi, on a retrouvé Sabrina (qui tenait un panneau pour avoir des tickets), une japonaise avec un panneau tout pareil, et Jeanette qui tenait un panneau "Mes amies cherchent des tickets !". Jeanette est une mexicaine/américaine qui est devenue ma correspondante il y a 2 ans.

Ensuite on a pu retrouver Rosie, une énième de mes correspondantes, j'ai donc pu lui donner tous ses tickets(elle les avait fait envoyer à mon adresse). On est entrées dans le grand hall et on a attendu. J'ai renoncé à faire la queue pour les goodies parce qu'elle était trop longue. Les japonais aiment faire la queue pour tout et rien, pour les toilettes y avait une file impressionnante.

C'était censé ouvrir à 18h. A 18h30 ils ont fait rentrer les tickets Premium (devant).
Entre temps avec Emi on avait les yeux rivés sur un mec accoudé à la barrière au deuxième étage dans le hall, un sosie de Gackt, c'était impressionnant. J'en reparle plus loin.

On est entrées, troisième étage, deuxième rang depuis la barrière. Et c'était parti... Le concert a commencé à 19h45 environ, mais avant évidemment ils ont passé Bolero en BOUCLE j'en pouvais plus... et les filles derrière avaient des voix affreusement stridentes et commençaient déjà à crier GACKTOOOOOO !! D'une façon plus qu'énervante. Il est pas LA pourquoi elles crient ?

Faudra m'expliquer un truc... la montre au mur était digitale, mais quand ils ont éteint les lumières, elle a tout simplement disparu, remplacée par un panneau blanc avec des kanjis. O_o

Chose à savoir : Gackt fait deux sortes de concerts. Les standing lives, dans des petites salles sans siège, environ 1h30~2h de ses chansons les plus rock, et les... Visualive. Il s'agit de gigantesques concerts qui peuvent durer jusqu'à 4h, coûtent les yeux de la tête à cause des décors, effets et costumes et qui, contrairement à tous les autres chanteurs, ont une histoire bien suivie, bien compliquée.
Gackt a deux sagas à son actif, et lorsqu'il fait un Visualive, il en continue une des deux. La première est la saga Moon, qui dure depuis le début de sa carrière solo en 1999, une histoire de vampire. La seconde est la saga Requiem & Réminiscence, une histoire de cyborg nazi pendant la WWII. Elle est extrêmement compliquée à comprendre, et à l'heure où j'écris ces lignes, je ne l'ai pas encore pigée.

SPOILERS : ne lisez pas si vous ne voulez pas avoir la surprise du concert gâchée !

Le concert a commencé par le début du film de R&RII. "Ore wa... dare da ?" ("Qui suis-je ?"), était la phrase répétée tout du long. On y voit Zero (Gackt, en cyborg-soldat SS) en train de tituber sous la pluie, avec des bribes de souvenirs (?) de la création d'un autre cyborg, Proto (Gackt dans R&R 1 il y a 7 ans). Ils reprennent des bouts du premier film pour ça. On le voit regarder une photo déchirée avec une femme occidentale et un homme japonais dessus.

Quand l'écran se relève, c'est parti pour Jesus ! Le Gacktjob en uniforme évidemment, et très en forme. Gackt a même réussi à faire aimer cette chanson à Sabrina alors qu'elle ne la supportait pas avant.
La chanson suivante était Uncontrol, les filles derrière n'arrêtaient pas de hurler. J'avais les yeux fixés sur You, sa perfection et la façon dont il bougeait ses doigts sur sa guitare.
Puis d'autres chansons, du nouvel album cette fois. On ne sait pas encore les titres, bien qu'on peut éventuellement les deviner quand certaines paroles sont écrites sur l'écran au fond de la scène.

Pour Sayonara :
Gackt au piano au début. Les membres du groupe sont éparpillés sur scène et écoutent. Juken remplit deux verres de vin sur le piano, en donne un à Gackt qui boit tout en continuant à jouer et à chanter. Puis You prend son violon et joue sa partie et son solo (superbe) à la fin... Et quand il arrête, Gackt se lève du piano, prend un autre violon et joue en duo avec You une mélodie super triste mais magnifique.
Oui, j'ai pleuré.

Après quelques nouvelles chansons, au tour de GHOST, le prochain single. Une pure tuerie cette chanson, un chef-d'oeuvre. Un son très nouveau pour Gackt : très électro, rythme techno, mais avec sa voix, les guitares électriques bien lourdes, et une mélodie sombre, c'était juste PARFAIT. Evidemment, la chorégraphie et le costume en cuir hyper méga moulant du cou aux pieds, ça aide encore plus.

J'ajouterai ceci : Gackt sait désormais danser parfaitement, aussi bien que ses danseurs qui sont pourtant professionnels. Il chante aussi bien mieux que ces 4 dernières années.

Je ne me rappelle plus l'ordre des chansons. Pour Ghost il a donc changé de costume. Il y a eu la chanson porno comme dit Sabrina, où il caresse très suggestivement son pied de micro qui est un buste de femme nue.
Pour une chanson, il est passé en falsetto (la voix de tête pour les hommes, qui peut monter vraiment très très haut), comme sur Ares et d'autres chansons de ce genre. Il a atteint des notes que je pensais pas qu'il arriverait à sortir.

Après c'est le tour du milieu du film de se lancer :
On y voit Zero et des soldats, dans des tranchées. Zero donne les ordres, ça explose de partout etc. Jusqu'à ce qu'il fasse une tête bizarre en entendant des bruits étranges... et quand il se retourne, c'est les chats de U+K qui sont derrière lui et qui applaudissent des feux d'artifice de l'autre côté de la tranchée. Zero finit par se lever et par faire "coucou" en direction des feux. Vient ensuite le fameux "NO, NO, NO, NOOOOOOOOOOO !" qui est repris de R&R 1, et c'est reparti pour la suite du concert. A se souvenir, le "WHAT HAPPENED?!" de Gackt, avec un accent terrible.

Dans le désordre :

Mirror :
- Je n'ai plus de voix ! A cause des hurlements au début(pendant quoi, 5 minutes, comme à chaque concert il y a les lumières et la guitare, et quand ça s'arrête tout le monde hurle "GACKTOOOOO" le plus fort possible), au milieu (OKAERI ! TADAIMAAAAA ! OKAERI ! TADAIMAAAAA !) etc.
- Le micro de Gackt ne marchait pas, donc il nous a demandé de chanter à sa place.
- Juken est venu marcher dans un coin qui est tout sauf la scène, tout en jouant : sur les bords, tout près du public....
- Juken a fait un GROS bisou à You qui a fait un bond en arrière en se frottant frénétiquement la joue d'un air dégoûté, et qui a ensuite fait comme s'il donnait le bisou de Juken aux fans avec sa main.
- Gackt et You étaient juste adorables quand ils jouaient de la guitare ensemble
- Ils ont tous changé de costume.

MC (la partie où Gackt parle) :
- Gackt s'est évidemment excusé du retard, de différentes façons, avec une petite voix par exemple en disant "Gomen ni" à la place de "Gomen ne"
- Il a demandé aux hommes dans la salle de manifester leur présence, parce qu'il disait qu'il y avait que des filles etc. Et il y a un nombre impressionnant de mecs qui ont crié. Gackt s'est laissé tomber par terre, il faisait le mort, tellement surpris qu'il y en ait autant. Il l'a fait deux fois.
- Il a craché son eau dans le public comme d'habitude, lancé ses bouteilles ("Wéééé une bouteille en plastiiiique !" - dixit Gad Elmaleh) et fait un mini crachat sur une fan du premier rang qui le regardait en espérant avoir sa bouteille.
- Il a présenté les membres du groupe très brièvement. Il a dit que Juken était très masculin et qu'il devrait le vendre aux enchères. Il a commencé à présenter You qui nous a fait lever la voix etc., et Gackt était du genre, "Hé c'est pas ton job de faire ça !". Faut dire que You a tellement de fans maintenant, c'est terrible à quel point tout le monde crie pour lui.

U+K : tout le monde chantait évidemment puisque tout le monde la connaît par coeur (et l'a dans la tête pendant mille ans après), et bougeait les bras etc.
You ne s'était pas rasé sous les bras ! Argh ! Enfer ! Blasphème, tragédie ! Des petits poils bruns !

Nouvelle chanson façon Dance Dance Revolution :

Déjà, super chanson très entraînante assez électro/techno aussi. Gackt danse avec deux chats de U+K.
Tout le monde connaît ce jeu très marrant avec des flèches sur le sol, une musique, et un écran sur lequel il ya des flèches, et on doit danser et toucher les flèches par terre avec les pieds en suivant ce qui est sur l'écran...
Ben sur l'écran géant derrière, il y a ça. En un peu plus sophistiqué, différents signes pour savoir ce qu'on devait faire. Donc, tout le public dansait la même chose en suivant les flèches, c'était génial. Ensuite chaque membre du groupe doit danser seul sur scène face à l'écran. Chacha a commencé, par le niveau 3 de difficulté. Assez lent, on pouvait le suivre. Juken et You ont eu le niveau 5, là aussi, c'était normal. Junji avait le niveau 30, c'était déjà pas mal, et puis Gackt le niveau MAX, alors là, on voyait à peine ses bras tellement il bougeait vite.

A noter que Gackt transpirait tellement que son t-shirt moulant blanc était totalement transparent.
Ensuite il y a eu d'autres chansons inconnues et finalement la fin du film...

La caméra filme le sol, jusqu'à arriver à Zero, assis par terre, immobile. Ses jambes sont coupés au-dessus des genoux, je crois aussi qu'il n'a plus qu'une main. Il a du sang sur tout le visage, et ses yeux sont vides. Des soldats (j'ai pas pigé parce que c'est des SS aussi...) s'approchent, lui parlent, il ne réagit pas, et alors l'un d'eux (celui qui joue dans le clip de Jesus) ordonne qu'on le tue. Les tirs de mitraillettes ne s'arrêtent plus, c'est une scène atroce. Pour finir, l'ami de Zero, qui était avec la fille sur la photo au début du film, s'approche de lui... il tombe à genoux, pleure etc., et lui met dans la main l'autre partie de la photo. On voit les yeux de Zero réagir, il y a des espèces d'étincelles dedans, et ensuite on est à l'intérieur de sa tête donc on voit par ses yeux, façon robot, et on voit donc la photo entière. Puis il y a une alerte sur "l'écran" de ses yeux, ça marque "GEFAHR" et tout s'éteint... Zero est mort.

Il y avait un SILENCE dans cette salle après ça.... pas un seul bruit, pas un mouvement. Comme si tout le monde se retenait d'éclater en sanglots, exactement comme pendant Sayonara.

Après ça on est sorties avec Emi, on a retrouvé Sab, Jeanette, Rosie, Tamara. Dehors, on a revu le type du début, le sosie, "copy-san".
Qui m'a fait rougir comme une tomate quand je suis allée vers lui pour faire une photo, parce qu'il m'a dit "you are very beautiful". AGA.


Et sinon voilà, j'ai acheté le vrai bracelet de You, et celui de Gackt, le relativement nouveau. Yayoi, l'amie d'Emi avec qui on était allées à Harajuku au début de mon séjour, m'a donné (à Emi aussi évidemment) ces petites roses bleues à mettre dans le bain.

Voilà ~ Il est 2h30 du mat et j'ai pas DU TOUT sommeil.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire